Gratuit
[Kit complet] Préparez votre plan d'action commerciale pour 2024 !
Télécharger
[Projet CRM]26.01.2023

Le mode SaaS : définition et avantages

Léa Iggert Responsable marketing & Partenariats

Mode SaaS, cloud computing, one premise… Vous entendez ces termes un à tous les coins de rues mais vous avez du mal à vous y retrouver ? Vous voulez enfin comprendre le mode SaaS, connaître ses avantages, ses inconvénients et savoir s’ il est fait pour votre entreprise ? Parfait, c’est le sujet exact de notre article du jour !

Sommaire :

C’est quoi le SaaS ? 

Le mode SaaS (Software as a service, en français “Logiciel en tant que service) permet à une entreprise d’utiliser un logiciel en ligne sans devoir l’installer préalablement sur ses propres serveurs. Les logiciels dits SaaS s’opposent aux logiciels dits “One premise” qui sont eux installés sur les serveurs des clients.  

En pratique, l’entreprise cliente paie un abonnement au fournisseur du logiciel SaaS qui met alors  à disposition des accès sécurisés et uniques. Les données de l’entreprise  sont alors hébergées dans le cloud dans une infrastructure informatique (ou plusieurs) maintenue par le prestataire sélectionné. 

Pour commencer à utiliser l’application, il vous suffit d’avoir une connexion internet. Vous pouvez donc travailler depuis n’importe quel poste de travail. 

*Les logiciels SaaS sont également appelés logiciels cloud ou logiciels en ligne.

Un exemple du SaaS ? 

Aujourd’hui, il y a beaucoup d’exemples de l’utilisation du mode SaaS. Cela concerne aussi bien les logiciels de gestion de la relation client (outil CRM comme Koban par exemple), les logiciels de RH, les ERP, les outils d’organisation (Trello, Notion) ou encore les services de messageries (Outlook 365 par exemple). 

Au-delà du logiciel business, on peut également citer tous les services SaaS de divertissement qui ont émergé ces dernières années : Netflix, Disney +, Amazon Prime…

En bref, dès que vous accédez à un service en ligne et que vous payez un abonnement : vous utilisez une solution SaaS !

Quels sont les avantages du SaaS ? 

  1. Meilleure accessibilité
  2. Réduction des coûts
  3. L’intégration avec le système d’information
  4. La sécurité

1 – Une meilleure accessibilité 

Les logiciels en mode SaaS offrent une meilleure accessibilité que les logiciels one premise. Les solutions one premise sont installées sur un certain nombre d’ordinateurs de l’entreprise. Vous ne pouvez pas accéder ou utiliser le logiciel en dehors de ces machines là. Ce qui pose très souvent problème en matière d’accessibilité notamment avec l’avènement du télétravail. 

Au niveau des applications SaaS, ils nécessitent uniquement une connexion internet pour être utilisés. Vous pouvez donc y accéder depuis n’importe quel ordinateur (ou tablette d’ailleurs), n’importe quand et n’importe où. C’est possible car vos données sont hébergées dans le cloud et donc accessibles continuellement.

Vous n’avez plus aucune contrainte (hormis d’avoir une connexion internet). De plus, beaucoup de logiciels SaaS proposent une application mobile. C’est très utile pour les commerciaux en mobilité.

2 – La réduction des coûts 

Les coûts sont souvent moins importants pour l’utilisation d’un outil en mode SaaS à plusieurs niveaux. En moyenne, les dépenses sont réduites de 30% avec l’utilisation d’un logiciel cloud.

Premièrement, au niveau des investissements initiaux. Le logiciel SaaS ne nécessite aucune installation préalable sur les serveurs. Vous n’avez donc pas besoin d’avoir un prestataire capable de faire l’installation ni de prévoir une augmentation de votre infrastructure pour supporter le nouveau service. Autrement dit, vous avez 0 frais d’installation à prévoir. 

Deuxièmement, le modèle économique lié au mode SaaS est également plus avantageux. L’acquisition des licences des logiciels one premise est souvent très onéreuse. Il est donc difficile de les assumer en investissement de départ. Quant aux applications SaaS, le modèle basé sur de l’abonnement est beaucoup plus abordable. La plupart du temps, vous pouvez payer une licence par utilisateur, mensuellement ou annuellement. L’investissement de départ est donc beaucoup moins important. Vous pouvez aussi stopper l’abonnement quand bon vous semble dès que vous n’utilisez plus le logiciel. 

Et enfin, il n’y a pas de frais additionnels à prévoir pour la maintenance et les mises à jour. Tout cela est compris dans votre abonnement. Vous n’avez rien à payer en plus. Toutes les mises à jour sont incluses ainsi que tous les frais liés à la maintenance du serveur, à l’hébergement des données et aux autres frais annexes.

3 – L’intégration avec le système d’information

Les entreprises ont souvent besoin de plusieurs outils pour piloter l’activité. Lors du déploiement dans un nouveau logiciel, la question de l’intégration dans l’écosystème actuel est indispensable. Comment le logiciel va- t-il s’intégrer aux processus actuels ? Aux outils actuels ?

Les logiciels SaaS s’intègrent beaucoup plus facilement aux outils extérieurs.  La plupart des logiciels ont des connecteurs natifs avec des applications du quotidien. Par exemple, les outils CRM de gestion de la relation client proposent très souvent des plugins vers des applications comme Outlook, Gmail ou encore WordPress. Des solutions qui sont très utilisées dans le milieu de l’entreprise. 

Quand un plugin n’est pas disponible, les applications SaaS peuvent également s’interfacer grâce à une API. Pour faire simple, une API c’est une passerelle entre deux outils pour communiquer des informations dans les deux sens. Un service très apprécié !

Bref, les outils en mode SaaS sont donc beaucoup plus flexibles et intégrables dans votre système d’information actuel. Vous pouvez donc disposer d’une vue à 360, sans passer par de la double saisie ou risquer de la perte d’informations. 

4 – La sécurité 

Les enjeux liés à la sécurité sont très importants pour tous les éditeurs SaaS. Ils sont garants de la sécurité des données et des accès. La plupart des éditeurs ont des politiques et des procédures très stricts à ce niveau. On vous conseille de demander à votre fournisseur plus d’informations, notamment sur l’hébergement cloud des données. 

Vos informations seront évidemment stockées dans le cloud. Mais à vous de bien vous renseigner sur la localisation de ces serveurs (la plupart du temps, ils sont répartis dans plusieurs zones géographiques et les sauvegardes sont très fréquentes). 

Les inconvénients du mode SaaS   

1 – Le choix du prestataire

Finalement, le plus compliqué reste le choix de l’éditeur du logiciel SaaS. Vous serez forcément dépendant du fournisseur, des choix qu’il fait pour l’évolution du logiciel et du service qu’il propose. 

Nous vous conseillons donc de bien prendre en compte toutes les informations avant de faire votre choix. Non seulement sur les fonctionnalités proposées par le logiciel mais également par le côté humain et vision du prestataire. 

2 – La réversibilité des données     

Autre question importante : que se passe-t-il si vous souhaitez quitter le fournisseur ? Pouvez-vous récupérer vos données ? Si oui, êtes-vous autonome pour le faire ? Est-ce un service payant ? Dans quel format les données sont-elles exportées ? Tous les éditeurs n’ont pas la même politique à ce propos. 

Par exemple, chez Koban CRM, vous pouvez exporter l’ensemble de vos données, à tout moment, en format CSV (qui représente le format universel). 

Qui utilise le mode SaaS ? 

Tout le monde ! Aujourd’hui, le mode SaaS s’est largement démocratisé. Effectivement, le cloud est un peu devenu la norme ces dernières années. Avant, le cloud était perçu comme un concept très évasif. Aujourd’hui, même si peu de personnes comprennent réellement le fonctionnement technique du cloud, il est omniprésent dans notre quotidien.  Vous utilisez du SaaS non seulement dans votre vie personnelle mais également dans le milieu de l’entreprise. 

Côté professionnel, le mode SaaS convient à tous les types d’entreprises et à tous les secteurs d’activité (service, industrie, négoce…). Que vous soyez une grosse entreprise, une PME ou une start-up. Là où c’est un peu plus délicat c’est concernant les entreprises qui traitent des données très sensibles (données médicales par exemple). Ces sociétés ont souvent des réglementations très strictes qui les empêchent d’avoir recours au mode SaaS. Dans ce cas, certains éditeurs proposent une installation “one premise”. 

Le mode SaaS en quelques chiffres 

Pour finir, voici quelques chiffres sur le mode SaaS pour montrer l’impact qu’il a dans les entreprises aujourd’hui. 

  • 70% des directeurs des systèmes d’informations des entreprises citent l’évolutivité et l’agilité comme principaux avantages du SaaS
  • 38% des entreprises affirment utiliser que du SaaS
  • 80 % des entreprises vont utiliser des logiciels SaaS d’ici à 2025
  • Le délai moyen de déploiement d’une solution est maintenant de 7 heures vs 57 heures il y a une dizaine d’années
  • Les entreprises utilisant une solution SaaS livrent 20 à 40% plus raipidement

*Statistiques issues de Ranktracker “Statistiques et faits relatifs au SaaS qui peuvent déterminer son avenir”. Lien ICI. 

Ces articles peuvent vous intéresser

Voir tous les articles