Top 3 des raisons de lier son CRM à ses campagnes emailings

L’emailing est sans doute l’action marketing la plus utilisée et pour cause : elle est rapide, simple et peu onéreuse à mettre en place. Mais pour autant, beaucoup d’entreprises l’utilisent encore « à part » de leur stratégie avec un outil propre et totalement déconnecté de la gestion relation client. Pourquoi ? Car très souvent, on ne pense pas qu’il existe une solution CRM emailing assez puissante pour combiner les 2 modules. Et la première pensée quand on veut envoyer un emailing est de se tourner vers des outils gratuits en ligne.

Mais aujourd’hui, Koban prend la plume pour prouver que gestion relation client et emailing sont complémentaires, l’un permettant de renforcer l’autre (et vice-versa).

Les bénéfices d’une liaison CRM emailing

Au-delà de pouvoir tout gérer depuis une seule plateforme (adieu exports et imports sans fin et souci de mises à jour des désinscrits!), la connexion entre le CRM et l’emailing permet d’augmenter considérablement votre retour sur investissement. Les emailings vont optimiser l’utilisation de votre base de données et ainsi améliorer la relation client. Tandis que le CRM va améliorer, adapter et personnaliser vos envois.

L’emailing va enrichir votre base de données

L’un des avantages de gérer base de données et emailing dans le même outil est la remontée automatique des informations. Le but des campagnes emailing est de faire réagir, d’activer un prospect ou un client. Mais quel est l’intérêt si ce comportement ne remonte pas dans le CRM et par conséquent, que les commerciaux n’y ont pas accès ? Au contraire, la liaison des deux va permettre d’enrichir les données clients / prospects et procurer des informations précieuses aux commerciaux qui vont améliorer et personnaliser la relation client. Par exemple, Monsieur Tartempion a cliqué sur le bouton de la nouvelle offre produit dans mon e-mail, Madame Dupond s’est désinscrite etc… Les commerciaux sont ainsi mieux avertis et informés, ce qui permet d’adapter et de personnaliser leur discours et…. de vendre plus et mieux.

Par exemple : vous utilisez un outil d’emailing à part et 23 personnes se sont désinscrites de votre newsletter. Deux possibilités dans ce cas :

  • Soit vous décidez de ne pas remonter l’information dans votre CRM. Mais dans ce cas, les commerciaux vont manquer d’une information qui peut s’avérer précieuse pour les futures actions commerciales.
  • Deuxième possibilité, vous décidez d’aller le renseigner manuellement dans le CRM : perte de temps et tâche chronophage.

Le CRM va permettre un ciblage précis des emailings

Avec un outil emailing externe, vous n’avez pas accès à votre base de données directement. La plupart du temps, il est nécessaire d’exporter la base de données sur Excel pour ensuite la ré-importer dans l’outil d’emailing. On l’a fait dans nos vies d’avant koban, on parle donc en tout état de connaissance, ça sent le vécu !

Pour éviter de perdre encore plus de temps, il est courant de ne pas segmenter ses envois et d’envoyer à toute la base de données. Le résultat est sans appel : des campagnes emailing non adaptées, non ciblées, non personnalisées et par conséquent un retour sur investissement qui n’est pas à la hauteur des espérances. Et en plus, plein de désinscrits qu’on ne pourra donc plus solliciter via ce canal… La double peine en somme.

Au contraire, la liaison avec l’outil CRM permet de créer des listes très segmentées afin d’envoyer des e-mails ciblées. Par exemple, on ne communique pas de la même façon à un client et à un prospect.

💡 Petit plus Koban : les listes (qui sont en réalité des « requêtes ») sont toujours à jour. Vous n’avez pas besoin de les re créer à chaque fois que vous souhaitez envoyer un emailing. Elles peuvent extrêmement fines en croisant de nombreux critères, statut, code postal, secteur d’activité, client VIP etc etc etc.

La liaison CRM emailing permet de tirer parti des analyses

Après un envoi sur un outil d’emailing externe, on a souvent tendance à ne pas aller voir les résultats ou – du moins – uniquement à les survoler. Souvent car il faut se connecter sur une autre plateforme et on manque toujours de temps. De l’autre côté, si votre logiciel CRM propose les campagnes emailing il sera plus simple et rapide d’accéder aux statistiques.

Mais ce n’est pas tout. Prendre conscience des résultats c’est bien, mais les exploiter c’est mieux ! Au sein de Koban, par exemple, il y a un petit bouton qu’on adore « Créer à partir du résultat ». Ce dernier vous permet de créer une nouvelle action (une autre campagne e-mail, un scénario de marketing automation, une campagne de téléprospection…) en fonction des résultats de l’emailing. Par exemple, j’envoie un deuxième email à toutes les personnes qui ont lu le premier mais qui n’ont pas cliqué. Au contraire, je lance une campagne de téléprospection sur tous les destinataires qui ont cliqué dans le mail car je les considère intéressés par mon offre.

Le Vrai/Faux a priori

Un outil emailing intégré n’est pas autant poussé et simple que les outils « pure player »

Evidemment, les outils « pure player » vont être beaucoup plus poussés. Et c’est normal, ils ont été développés uniquement pour ça. Mais cela ne veut pas dire que les outils intégrés n’offrent pas des fonctionnalités très similaires et une très grande liberté de création. Concernant la simplicité, la plupart des logiciels d’aujourd’hui (intégrés ou non) ont un éditeur basé sur un système « drag and drop », c’est-à-dire d’une simplicité déconcertante pour créer votre template.

Cela me coûtera plus cher d’avoir un outil qui fait les deux

Un outil « CRM marketing » qui propose des fonctionnalités marketing telles que l’emailing n’est pas nécessairement plus onéreux qu’un outil CRM « unique ». Par exemple, la première formule de Koban qui propose la gestion commerciale quotidienne et l’emailing est à 29 euros / mois. Et il est fort à parier qu’il y aura d’autres fonctionnalités qui vous seront utiles.

En conclusion, l’emailing a beau être une action simple et peu coûteuse à mettre en place, cela ne veut pas pour autant dire qu’il faut la négliger. Au contraire, l’emailing s’est tellement démocratisé aujourd’hui qu’il faut réussir à se démarquer en proposant du contenu ciblé et personnalisé. Et sans surprise, la liaison avec un outil CRM vous permet d’optimiser et d’affirmer cette différenciation. Tout comme le marketing automation, l’emailing doit être pleinement intégré à la gestion de la relation client.


Dans la même catégorie

Support client

3 (bonnes) raisons de lier outil de ticketing et CRM

Le support client… Pas toujours facile d’allier réactivité, proximité et rentabilité. Pourtant, ce service est un des critères de différenciation et de choix le plus important pour le client final. Aujourd’hui beaucoup de prospects sont à la recherche d’une entreprise proche d’eux qui propose de l’assistance et un service client irréprochable. Mais dès que vous …

Lire la suite

[REPLAY WEBINAR]
Optimiser l’utilisation des tags avec Koban

Lors de ce webinar, Estelle vous expliquera comment créer des tags dans Koban. Et surtout, elle vous montrera comment bien les utiliser et les exploiter au quotidien. 💡Les tags sont des petites étiquettes de couleur permettent d’affiner votre connaissance client, de segmenter votre base de données et d’analyser vos indicateurs. Votre nom : Votre prénom …

Lire la suite
Top